Évaluation

En évaluant l’apprenant, l’enseignant ou formateur cherche à mesurer si l’étudiant.e possède les compétences visées par l’enseignement (Detroz & Romainville, 2017). L’enseignant cherche également à recueillir un ensemble de formations pertinentes, valides et fiables, et à confronter cet ensemble d’informations à un ensemble de critères cohérents avec un référentiel pertinent pour attribuer une signification aux résultats de cette confrontation et ainsi fonder une prise de décision adéquate à la fonction visée (De Ketele, 2011-1986).

L’évaluation a trois fonctions fondamentales :

  1. Diagnostique : faire le point sur les pré-requis.
  2. Formative – formatrice : évaluer pour apprendre, se positionner.
  3. Certificative : évaluer pour vérifier et attester les compétences.

L’évaluation à distance impose 4 défis spécifiques à cette modalité :

  1. d’un point de vue pédagogique :
    • (re) penser son examen : clarifier les apprentissages, choisir comment observer les apprentissages et décider de comment interpréter les résultats.
  2. d’un point de vue technologique :
    • assurer un support technique pour les étudiant.e.s : prévoir des alternatives et une hotline durant l’examen, informer au préalable les étudiant.e.s. des configurations matérielles nécessaires.
  3. d’un point de vue de la sécurité :
    • définir un système de surveillance raisonnable : sécuriser son examen avec ou sans proctoring ?
  4. d’un point de vue étudiant :
    • préparer les étudiant.e.s aux évaluations en ligne : former les étudiant.e.s à la technologie déployée, proposer des examens blancs.
    • communiquer clairement avec les étudiant.e.s quant aux modalités d’évaluation, aux conditions de passation de l’épreuve et aux critères d’évaluation. (Sylvestre, Van de Poël, Lison, Barras, Mottet, Pillard & Stöcklin, 2020).

[WPSM_AC id=1113]

[WPSM_AC id=1121]